en.png | FR | IT

CORPORATE & PUBLIC AFFAIRS

"I disapprove of what you say, but I will defend to the death your right to say it"

Voltaire

News

Débat politique sur la contribution de la politique industrielle au renforcement de l’économie française : le cabinet FVC&PA participe à la conférence organisée par le Think tank « En Temps réel », le 18 janvier 2012

Published on 01/18/2012 at 0h00

La désindustrialisation s’est fortement accélérée en France au cours de la dernière décennie, entraînant par la même une dégradation du commerce extérieur. En effet, entre 2000 et 2011, la perte de compétitivité des entreprises françaises à l’exportation (-15,7 %) a concrètement impacté leurs résultats économiques sur la scène européenne, alors que dans le même temps, l’excédent brut d’exploitation des entreprises industrielles allemandes a augmenté de plus de 60 %, et de 30 % pour les entreprises de la zone euro.


Toutefois, les mesures de politique industrielle mises en œuvre depuis 2008 au profit des PME et des entreprises de taille intermédiaire (ETI), afin de répondre à ces difficultés conjoncturelles, offrent des perspectives beaucoup plus favorables au renforcement de la compétitivité et du tissu industriel français, notamment :

- Le crédit Impôt Recherche (CIR)
- La création du Fonds stratégique d’Investissement (FSI),
- Les Programmes d’Investissements d’Avenir (PIA),
- Le statut de jeune entreprise innovante,
- Les pôles de compétitivité.


Parce que les dix prochaines années seront déterminantes pour l’avenir de l’économie française et européenne, le cabinet FairValue Corporate & Public Affairs (FVC&PA) est convaincu de la nécessité d’initier une réflexion sur la contribution de la politique industrielle au développement économique des entreprises de taille intermédiaire (ETI) en France et en Europe, pour lesquelles il est fortement engagé.


Dans cette perspective, le cabinet FVC&PA, s’associe à l’initiative du think-tank « En Temps Réel », qui organise, mercredi 18 janvier, une conférence réunissant des chefs d’entreprises, des élus, des représentants des salariés et des économistes, sur le thème :


« Et si l’industrie pouvait sauver l’économie francaise ? »


Cet évènement sera organisé autour de trois tables rondes :

- L’industrie française en 2020 : quels scénarios possibles ? 
- La désindustrialisation : qu’est-ce qui ne marche pas en France ?
- La politique industrielle : pour quoi faire ?


Parmi les principaux intervenants :

- Louis Gallois, président d’EADS,
- Gilles Michel, président directeur général d’Imerys, ancien directeur général du FSI,
- Philippe Crouzet, président du directoire de Vallourec,
- Elie Cohen, économiste, directeur de recherche au CNRS.